La Plume d’érable

Vastonde tome 1

Vastonde, une série fantasy politique

Dans le cadre d’un partenariat avec MD Edition pour la collection Imagin, j’ai eu l’occasion de lire Vastonde- tome 1 de Mathilde Vian. Je les remercie de m’avoir fait confiance pour chroniquer ce roman de fantasy politique.

Vastonde- tome 1

Vastonde, une série fantasy politiqueAuteure: Mathilde Vian

Editeur: MD Edition, collection Imagin

Nombre de pages: 265

Résumé de l’éditeur

Dans le monde de Vastonde, les Sylphes, les Kobolds, les Amazones et les Huldres se font fréquemment la guerre. Jusqu’au jour où ils décident de fonder un grand Conseil afin d’apprendre à se connaître et à cohabiter en paix. Mais entre les intrigues qui se trament sournoisement par derrière et les histoires d’amour naissantes entre membres de différents peuples, la paix n’est pas facile à entretenir. Et quand Ludolfinger, le fantôme d’un roi déchu du Koboldar se met à hanter Fay, une petite serveuse d’auberge qui n’a rien demandé à personne, cela ne laisse rien présager de bon pour la suite des évènements à Vastonde…

Mon avis

Vastonde est un roman de fantasy assez classique dans le sens où il reprend les codes du genre: un monde imaginaire peuplé de plusieurs races. Ici il s’agit des Sylphes, Kobolds, Amazones et Huldres que l’on peut facilement rapprocher des Elfes et autres Nains. Néanmoins, au lieu d’assister à une quête, le lecteur est entraîné dans une succession d’intrigues politiques. C’est ce que j’ai particulièrement apprécié ! Nous assistons à une confrontation entre une ancienne génération ancrée dans ses préjugés et les plus jeunes qui apprennent à se connaître et à s’apprécier. Alors que dans l’ombre, le fantôme d’un ancien régicide laisse planer une menace diffuse sur l’histoire.

Les différents personnages se croisent au gré des Grands Conseils et les intrigues se multiplient entre histoires d’amour entre peuples et complots politiques. Les caractères sont facilement identifiables, ce qui permet au lecteur de facilement s’attacher aux héros. Les fières Amazones, les Sylphes éthérés, les rudes Kobolds et les démocrates Huldres sont tous attachants à leur manière car imparfaits. Tous ont leurs qualités et leurs défauts. Personnellement, j’ai un petit faible pour Flint, un Huldre amoureux de Thémis, une Amazone. J’ai hâte de savoir comment les choses vont se passer pour eux.

L’auteure passe facilement d’une intrigue à une autre sans pour autant perdre le lecteur. Le narrateur laisse parfois percer une pointe d’ironie qui apporte de la légèreté au récit. Il m’a fait plus d’une fois sourire ! Néanmoins, je trouve la fin du roman un peu abrupte. On plante le lecteur en pleine  action alors qu’une transition en douceur vers le tome 2 aurait été plus efficace. Je me suis sentie frustrée plus qu’impatiente en terminant le roman.

J’ai donc passé un excellent moment de lecture avec Vastonde. Ce premier tome plante le décor de la série avec finesse. Je le recommande.

 

 

 

 

Mettez votre grain de sel

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :