La Plume d’érable

SP: Par-delà les Astres, une romance lesbienne de l’espace

Par-delà les Astres est une histoire d'amour lesbien et de science-fiction.

Une des raisons pour lesquelles je me suis inscrite sur le site SimPlement est la découverte. Aussi bien en terme d’auteurs, de maisons d’éditions ou de genre littéraire. Avec Par-delà les Astres de Lena Clarke aux éditions Reines de Coeur c’est largement le cas: il s’agit d’une romance lesbienne de science-fiction. La littérature LGBT acquiert de plus en plus de lisibilité et c’est tant mieux. Les éditions Reines de coeur existent depuis 2015 et sont spécialisées dans la littérature lesbienne. Je les remercie de m’avoir confiance pour ce SP.
N’étant pas le coeur de cible de la collection, je ne savais pas si j’allais accrocher. Verdict: j’ai lu le roman en une après-midi.

Par-delà les Astres

Auteure: Lena Clarke

Editeur: Editions Reines de coeur

Nombre de pages: 242

Ma note: ♥♥♥

Résumé de l’éditeur

Par-delà les Astres est une histoire d'amour lesbien et de science-fiction.Les Lindoriëns, une espèce extra-terrestre, ont envahi la Terre depuis dix ans. Chaque année, un contingent de jeunes terriennes est envoyé dans l’espace pour servir de compagnes et de reproductrices à leurs représentants influents. Leela, une jeune femme orpheline conditionnée à cette tâche, fait partie de cette moisson.

Le grand jour arrive enfin. Leela, élevée dans un internat sur Terre, va rencontrer Jenok, le commandant à qui elle est promise. Elle ignore tout de cet individu dont elle espère secrètement pouvoir tomber amoureuse.

Malheureusement, l’arrivée de la jeune femme dans le vaisseau ne se passe pas comme prévu. Prise d’un coup de panique, Leela décide de fuir et de reprendre sa vie en main. Dans la tourmente, la jeune terrienne tombe sur Rajaya, une Lindoriënne prête à l’aider. Mais à quel prix ?

Leela va rapidement se rendre compte que Rajaya pourrait être plus qu’une simple alliée…

Mon avis

Comme je vous l’ai déjà dit, Par-delà les Astres est ma première romance lesbienne. J’avais un peu peur de me sentir mal à l’aise en lisant les scènes plus sensuelles; il n’en a rien été. Lena Clarke décrit les scènes d’amour entre Leela et Rajaya avec beaucoup de sensibilité et maîtrise la montée du désir entre les deux héroïnes.

On assiste à l’épanouissement de cette histoire d’amour entre deux femmes que tout oppose (race, culture, caractère) avec émotion. Leela est une terrienne qui réfléchit beaucoup (trop), elle fuit un mariage arrangé sans vraiment savoir pourquoi. Quand elle tombe quasi littéralement sur Rajaya, une Lindoriënne pleine de fougue, elle choisit pour une fois de suivre son instinct plutôt que son cerveau.  Elles forment un couple aux antipodes l’une de l’autre et doivent s’apprivoiser dans un contexte de lutte intestine et de poursuite interstellaire. Leela va apprendre à s’accepter et devra s’endurcir pour rester auprès de Rajaya. Cette dernière va au contraire d’adoucir au contact de la Terrienne; elle apprendra qu’on peut aussi se montrer compatissante tout en conservant son autorité.

Bien que l’histoire d’amour entre Leela et Rajaya soit au premier plan du roman, l’auteure prend la peine de mettre une place un véritable univers. Elle détaille avec minutie les différences entre Terriens et Lindoriëns. J’ai vraiment apprécié cet effort, n’étant pas une grande amatrice de romance. J’aurais néanmoins aimé qu’elle aille encore plus loin dans cette direction. Je suis un peu restée sur ma faim car certaines intrigues ne sont pas menées à leur terme: la guerre entre les différentes factions lindoriënnes ou encore l’état de santé de Leela par exemple.

Je vous recommande donc ce roman qui marie avec délicatesse romance et science-fiction.

Mettez votre grain de sel

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :