La Plume d’érable

SP: Aux petites heures de la nuit

Aux petites heures de la nuit est un roman où amour, amitié et fantastique se marient habilement

Je continue sur ma lancée de SP avec SimPlement.Pro. Je vais vous parler de Aux petites heures de la nuit de Flo Renard. Il s’agit d’un roman jeunes adultes traitant du handicap et de l’homosexualité sur fond d’une enquête surnaturelle. J’étais curieuse de voir comment l’auteur allait aborder ce sujet épineux et je n’ai pas été déçue.
Merci à lui pour ce SP.

Aux petites heures de la nuit

Auteur: Flo Renard

Editeur: auto-édition

Nombre de pages: 334

Ma note: ♥♥♥

Résumé de l’éditeur

Aux petites heures de la nuit est un roman où amour, amitié et fantastique se marient habilementÀ dix-sept ans, Benjamin, violoniste talentueux, ambitionne de devenir instrumentiste quand un accident de la route vient briser tout net ses espérances. Devenu paraplégique, il doit réapprendre à vivre sans ses jambes et faire face aux contraintes de son nouvel état.

C’est aux Épicéas, un centre de rééducation de la banlieue grenobloise, que Benjamin fait la connaissance d’Élise, une adolescente dynamique, et de Léopold, jeune homme à l’humour cynique, deux patients aussi malmenés que lui par la vie. Grâce à l’amitié de la première et l’amour du second, mais aussi la musique, Benjamin entame son long chemin vers la guérison. Alors qu’il recommence à prendre goût à l’existence, d’étranges phénomènes se produisent, qui menacent de le faire basculer dans la folie…

Au-delà d’une romance entre deux garçons, Aux petites heures de la nuit est le récit d’une reconstruction, teintée de mystère, d’humour et, bien sûr, de musique.

Mon avis

Aux petites heures de la nuit débute comme un roman Young Adult classique, un adolescent fait face à un changement brutal dans sa vie ce qui va l’emmener à changer son regard sur le monde, pour ensuite glisser vers une enquête policière fantastique. J’ai beaucoup aimé ce mélange des genres. Benjamin est un jeune garçon ordinaire, sa paraplégie va lui faire découvrir ce qu’il est vraiment et le mener vers l’âge adulte. Son amour pour la musique le sauve de la dépression, mais va également l’aider à accepter son homosexualité. Deux thèmes très forts qui sont traités avec beaucoup de tact et d’humour.

Le trio principal est équilibré: pour faire face à la mélancolie de Benjamin, Léo et Lily font contre-poids avec humour pour l’un et énergie pour l’autre. Ce sont des adolescents/ jeunes adultes comme les autres. Car en plus de tout le reste, le roman de Flo Renard et un roman d’amour et d’amitié. Autre personnage principal: la musique. Elle est présente partout et imprègne l’atmosphère des sons du violon.

Petit point négatif lors de ma lecture: le prologue. Pendant une grande partie du roman, on se demande à quoi il sert. C’est assez déconcertant. Je me suis demandée pendant toute la première partie de l’intrigue ce qu’il faisait là. La lenteur du rythme initial peut rebuter mais il participe à l’instauration d’un climat d’étrangeté qui sert finalement l’intrigue.

En résumé, Aux petites heures de la nuit est un roman qui aborde des thèmes difficiles (handicap, homosexualité) sans sensiblerie et avec humour. L’enquête paranormale est prenante et nous entraîne vers un passé pas si lointain où la différence pouvait s’avérer mortelle. Les quelques longueurs du début méritent qu’on les oublie pour se laisser envoûter par un air de violon.

Mettez votre grain de sel

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d blogueurs aiment cette page :