La Plume d’érable

La Petite danseuse de 14 ans

La petite danseuse de quatorze ans est un essai sur le rapport de Degas avec ses modèles

J’ai découvert La Petite danseuse de 14 ans de Camille Laurens sur NetGalley. J’ai postulé au SP et j’ai eu la chance d’être acceptée, merci aux éditions Stock. J’aime beaucoup Degas, le sujet m’a donc tout de suite interpellée.

La Petite danseuse de 14 ans

La petite danseuse de quatorze ans est un essai sur le rapport de Degas avec ses modèlesAuteure: Camille Laurens

Editeur: Stock

Nombre de pages: 176

Résumé de l’éditeur

« Elle est célèbre dans le monde entier mais combien  connaissent son nom ? On peut admirer sa silhouette  à Washington, Paris, Londres, New York, Dresde ou Copenhague, mais où est sa tombe ? On ne sait que son  âge, quatorze ans, et le travail qu’elle faisait, car c’était déjà  un travail, à cet âge où nos enfants vont à l’école. Dans les  années 1880, elle dansait comme petit rat à l’Opéra de Paris, et ce qui fait souvent rêver nos petites filles n’était pas un  rêve pour elle, pas l’âge heureux de notre jeunesse. Elle a  été renvoyée après quelques années de labeur, le directeur  en a eu assez de ses absences à répétition. C’est qu’elle avait  un autre métier, et même deux, parce que les quelques sous  gagnés à l’Opéra ne suffisaient pas à la nourrir, elle ni sa  famille. Elle était modèle, elle posait pour des peintres ou  des sculpteurs. Parmi eux il y avait Edgar Degas. »

Mon avis

Contrairement à ce que je pensais, La Petite Danseuse de quatorze ans n’est pas un roman mais plutôt un essai. L’auteure fait une analyse du rapport entre Degas, son oeuvre et ses modèles alors que je m’attendais à une enquête sur la vie de la fameuse modèle de l’artiste.

Néanmoins, cela reste un ouvrage très intéressant pour les amateurs d’art et d’histoire. Camille Laurens documente parfaitement ses recherches et ses explications sont accessibles. J’ai ainsi découvert beaucoup sur l’oeuvre de Degas et sur l’environnement dans lequel il évoluait. Je ne suis donc pas déçue de ma lecture dans le sens où c’est bien écrit et instructif. Mais je reste sur ma faim concernant le personnage de la petite danseuse que je me faisais une joie de découvrir.

En résumé, j’ai été déçue que La petite danseuse de quatorze ans ne soit pas un roman. Mais j’ai apprécié ce que j’ai appris sur Degas et son oeuvre. A réserver aux amateurs de l’artiste.

Mettez votre grain de sel

%d blogueurs aiment cette page :