Le poème dont vous êtes le héros un roman sur la possibilité d'être soi
Auto-édition Chroniques Littérature française Service Presse/ Partenariat

Le poème dont vous êtes les héros

Bonjour à tous,

En ce #mardiconseil, je vous propose un SP de SimPlement. Merci à Guillaume Prié de m’avoir fait confiance pour chroniquer Le poème dont vous êtes le héros. Il s’agit d’un roman choral dont le point de départ est la poésie.

Le poème dont vous êtes le héros

Le poème dont vous êtes le héros un roman sur la possibilité d'être soiAuteur: Guillaume Prié

Editeur: Auto-édition

Nombre de pages: 234 pages

A lire absolument

Résumé de l’éditeur

Dans le roman, les personnages sont guidés par les strophes des poèmes qui introduisent les chapitres.
Un peu, beaucoup, librement finalement… jusqu’à ce qu’ils prennent les rennes. Ils finissent par écrire eux-mêmes les derniers vers pour faire de leur vie le poème dont ils sont les héros…

C’est ainsi que Mickaël, ce doux rêveur contrarié par un métier dans lequel il ne s’épanouit pas, écrira ce poème, pour la femme de sa vie, pour une vie pleine de folie (Vous parlez de folie ?), pour qu’ensemble, ils deviennent Chercheurs d’or ! Le lui donnera-t-il ? Il paraît qu’Un regard a suffi…
Pour Jean, écrivain en quête d’inspiration, Un nouveau jour se lève… Un jour de Grandes découvertes…
Ban Bayan, son personnage de roman, un marchand prospère de Mésopotamie décide de suivre les vents : il deviendra Maître Songe.
Thomas de son côté, se sent enfermé dans une société mercantile qui ne lui correspond pas. Il n’a qu’un mur pour Crier.
Quant à Anatole, il n’est plus du tout en accord avec les valeurs capitalistes de son employeur : Bientôt, il s’en ira.
Risquera-t-il L’oubli, comme ce vagabond errant dans les rues de Paris ? En attendant pense- t-il, Je souris, donc je suis… Au moins pour un instant…

Quel lien unit ces hommes a priori si différents ? Qui sont-ils vraiment ?

Mickaël, Thomas, Jean et les autres ne cherchent finalement rien d’autre que la liberté et, avec elle, le bonheur. Dans l’écriture, le couple, la révolte, le trouveront-ils ? Réussiront-ils à briser les carcans qui les retiennent pour aller au bout de leurs désirs ?

Mon avis

Le poème dont vous êtes le héros est le parfait exemple de livre qui mérite qu’on persévère dans sa lecture pour être touché. Quand Guillaume Prié m’a contactée pour chroniquer son roman, j’ai été séduite par le concept. Des strophes de poèmes introduisent chacun des chapitres et donnent une direction à suivre aux personnages. Je me suis donc lancée avec joie dans ma lecture. Mais les premiers chapitres ont été difficiles: j’étais perdue entre les différents personnages et les chapitres ultra-courts m’ont déroutée. Je ne m’attendais pas à ce découpage. J’ai décidé de persévérer quand j’ai lu le début des aventures de Ban Bayan. Grand bien m’en a fait !

Une fois que je me suis habituée à la narration et aux personnages, je n’ai plus décroché. Les personnages ont tous un véritable charisme et des convictions qui nous les rendent attachants. Chacun à leur manière, ils décident de casser le moule dans lequel ils se sont enfermés. Face à un monde profondément matérialiste, ils font le pari du rêve. Le personnage de Leila a d’ailleurs parfaitement résumé leur aspiration commune : rêvolucion.

Petit à petit, leur esprit s’ouvre et leurs désirs éclatent en plein jour. Auront-ils le courage de les suivre ? C’est toute la question du roman. Prendre le risque de vivre la vie que l’on veut mener, être soi-même. Que cela passe par la famille, le renoncement aux bien matériels ou encore l’écriture. Au fil des pages, les liens entre les différents personnages apparaissent. Leur vie s’entrecroisent pour le plus grand bonheur du lecteur.

L’originalité principale du roman tient aux poèmes qui jalonnent le parcours des personnages. Je les ai beaucoup aimés et ils sont disponible sur le site de l’auteur. Ils apportent une grande profondeur à l’ensemble et sont vraiment magnifiques.

En bref, même si j’ai eu beaucoup de mal à me plonger dedans, Le poème dont vous êtes les héros est un roman qui mérite que l’on lui laisse sa chance. Les personnages sont attachants et les thèmes abordés d’actualité. Les amateurs de poésie seront heureux de lire la prose touchante de l’auteur. Je vous le recommande absolument !

 

Vous aimerez aussi

3 Comments

  1. Il est dans ma pile à lire pour juin ^^ on aurait dû se concerter hihi

    1. Décidément ^^

      1. On va finir par trouver un truc ^^

Mettez votre grain de sel

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.