Histoire d'@, roman épistolaire moderne
Auto-édition Chroniques Romance Service Presse/ Partenariat

Histoire d’@: roman épistolaire moderne

Bonjour à tous,

Pour ce week-end de la Saint-Jean Baptiste, fête nationale du Québec, je vous propose un service presse trouvé sur NetGalley. Merci à Laure Manel de proposer son roman, Histoire d’@ en accès libre.

Histoire d’@

Histoire d'@, roman épistolaire moderneAuteure: Laure Manel

Editeur: auto-édition

Nombre de pages: 238

Résumé de l’éditeur

Et si votre passé retrouvait le chemin de votre boîte mail ? Il est parti sans se retourner vers New-York qui lui tendait les bras. Et l’a laissée dans une incompréhension majeure. Douze ans après, il réapparaît derrière son écran, et commence alors une correspondance par mails, comme une conversation. L’occasion d’évoquer les souvenirs, et de se parler de leur vie. Mais dénouer les fils non résolus du passé n’est pas sans conséquences…

Mon avis

Avec le beau soleil de ces derniers jours, j’avais envie de légèreté. Histoire d’@ a parfaitement répondu à mon envie. J’ai toujours beaucoup aimé les romans épistolaires, je leur trouve une authenticité particulière.
Mathilde et Cyril se sont quittés jeunes adultes après une entorse à leur amitié. Douze ans plus tard, il la contacte par mail pour s’excuser de sa fuite. Le jeune homme veut reprendre leur relation amicale, Mathilde dans un premier temps réticente, accepte. S’en suit une correspondance quasi journalière fait de tout et de rien. On se doute bien entendu que tout va changer et que ces deux là s’aiment.

Les 238 pages se lisent dans un souffle, la brièveté des mails y est pour beaucoup. Ici, on ne perd pas de temps avec des descriptions interminables ou des états d’âmes à n’en plus finir. On ne lit que ce que le destinataire doit savoir. Cela donne donc beaucoup plus de spontanéité au récit. Le style de l’auteure est fluide, la différence de ton entre les deux héros bien menée. Les sentiments de l’un et de l’autre se dévoilent au fil des jours dans un engrenage parfait. Et cela fait du bien ! Quand bien même la fin est prévisible, on est touché par l’évidence qui saisit Mathilde et Cyril; mais aussi par l’hésitation de la jeune femme à mettre un terme à son mariage heureux.

Malheureusement, le genre du roman épistolaire laisse peu de place au développement de la psychologie des personnages. Laure Manel réussit néanmoins à nous dessiner le caractère de ses personnages. Elle réussit à rendre vivant le microcosme de Mathilde; à tel point que j’aurais aimé en savoir plus ce groupe de trentenaires insulaires. Je reste donc sur ma faim de ce côté, me sentant un peu prisonnière de l’histoire centrée exclusivement sur le couple. Mais peut-être qu’un jour l’auteure se lancera sur un roman sur le Club des Toquées.

En résumé, j’ai beaucoup apprécié Histoire d’@. C’est un roman parfait pour lire au soleil sur sa terrasse ou sur la plage. Le genre épistolaire est parfaitement maîtrisé. Et si je suis restée sur ma faim, c’est parce que Laure Manel m’a laissée entrevoir un univers intéressant que j’aurais pris plaisir à découvrir. Je vous le recommande toutefois.

Vous aimerez aussi

1 Comment

  1. […] dernier article sur le blog date du 23 juin. Je pensais que je m’en sentirais coupable mais étonnamment, non. Depuis que j’ai […]

Mettez votre grain de sel

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.