La Plume d’érable

Les finalistes des Prix du Gouverneur Général 2017

Les Prix du Gouverneur Général 2017 seront décernés le 1er novembre

Qu’est-ce-que les Prix du Gouverneur Général ?

Les Prix du Gouverneur Général 2017 seront décernés le 1er novembreHier, je vous ai parlé des grands prix littéraires français. Il est temps de vous parler des prix canadiens. Les Prix du Gouverneur Général sont organisés par le Conseil Des Arts du Canada. Ils récompensent des livres dans les deux langues officielles (français et anglais) dans les catégories suivantes:  romans et nouvelles, essais, poésie, théâtre, littérature jeunesse – texte, littérature jeunesse – livres illustrés et traduction (anglais et français). Le but est de faire la promotion des auteurs canadiens et de pousser la population à la lecture. Depuis mon arrivée, j’ai pu constater qu’il existe effectivement une politique culturelle volontariste au Québec. La littérature provinciale est largement mise en avant avec des événements tel que la journée du livre québécois.
Mais revenons à nos moutons. Les Prix du Gouverneurs consacrent 14 auteurs (dans les deux langues). Les résultats seront annoncés le 1er novembre. Les gagnants sont désignés par leurs pairs et reçoivent une bourse de 25 000$.

La sélection 2017 en français

Romans et Nouvelles

117 Nord, Virginie Blanchette-Doucet (Boréal)
Le palais de la fatigue, Michaël Delisle (Boréal)
Le plongeur, Stéphane Larue (Le Quartanier)
Le poids de la neige, Christian Guay-Poliquin (La Peuplade)
L’imparfaite amitié, Mylène Bouchard (La Peuplade)

Poésie

Bec-de-lièvre, Annie Lafleur (Le Quartanier)
La main hantée, Louise Dupré (Le Noroît)
L’isle Haute en marge de Grand-Pré, Serge Patrice Thibodeau (Perce-Neige)
Pas de tombeau pour les lieux, Judy Quinn (Le Noroît)
Strange Fruits, Jean-Marc Desgent (Poètes de brousse)

Théâtre

Antigone au printemps, Nathalie Boisvert (Leméac)
Dimanche napalm, Sébastien David (Leméac)
Exercice de l’oubli, Emma Haché (Lansman)
Norge, Kevin McCoy (L’instant même)
Trois petites sœurs, Suzanne Lebeau (Leméac)

Essais

Je sais trop bien ne pas exister, Nicolas Lévesque (Varia)
La solitude de l’écrivain de fond, Daniel Grenier (Le Quartanier)
Les yeux tristes de mon camion, Serge Bouchard (Boréal)
Propositions de clarté, Benoît Côté (Nota bene)
Soigner, aimer, Ouanessa Younsi (Mémoire d’encrier)

Littérature jeunesse (texte)

Chroniques post-apocalyptiques d’une enfant sage, Annie Bacon (Bayard)
L’élixir du baron Von Rezine, K. Lambert (Pierre Tisseyre)
Les moustiques, Jocelyn Boisvert (Soulières éditeur)
L’importance de Mathilde Poisson, Véronique Drouin (Bayard)
Moi qui marche à tâtons dans ma jeunesse noire, Roxane Desjardins (Les Herbes rouges)

Littérature jeunesse (livres illustrés)

Azadah, Jacques Goldstyn (La Pastèque)
En voiture! L’Amérique en chemin de fer, Pascal Blanchet (La Pastèque)
Fred Petitchatminou, Christiane Duchesne et Marion Arbona (La Bagnole)
La légende de Carcajou, Renée Robitaille et Slavka Kolesar (Planète rebelle)
Louis parmi les spectres, Fanny Britt et Isabelle Arsenault (La Pastèque)

Traduction de l’anglais vers le français

La disparition d’Heinrich Schlögel, Paule Noyart (Leméac)
[traduction de The Search for Heinrich Schlögel de Martha Baillie (Pedlar Press)]
Le sans-papiers, Carole Noël et Marianne Noël-Allen (Pleine lune)
[traduction The Illegal de Lawrence Hill (HarperCollins Publishers)]
Le sous-majordome, Sophie Voillot (Alto)
[traduction d’Undermajordomo Minor de Patrick DeWitt (House of Anansi Press)]
Premières lueurs : mon combat contre le trouble de stress post-traumatique, Lori Saint-Martin et Paul Gagné (Libre Expression)
[traduction de Waiting for First Light : My Ongoing Battle with PTSD de Roméo Dallaire avec Jessica Dee Humphreys (Random House Canada)]
Un barbare en Chine nouvelle, Daniel Poliquin (Boréal)
[traduction de Barbarian Lost : Travels in the New China d’Alexandre Trudeau (HarperCollins Publishers)]

Rendez-vous le 1er novembre pour les résultats 🙂

2 thoughts on “Les finalistes des Prix du Gouverneur Général 2017

Mettez votre grain de sel

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :