"7 questions à ..." La planète livres

« 7 questions à Sélène Derose »

Cette semaine, je vous propose un « 7 questions à … » consacré à une auteure auto-éditée que j’ai découvert par hasard: Sélène Derose. Elle est la fondatrice du « Club des Indés », un collectif d’artistes indépendants.
Sélène Derose est l’auteure d’ Alter Ego- Au delà des apparences et de Quêtes d’ombres et de lumière que l’on peut acheter sur toutes les plateformes de téléchargement.

Sélène Derose est une auto-éditée

Question 1 : Depuis quand écrivez-vous ?

R : Ayant rétrouvé de vieux écrits, je conclue tâtonner dans ce domaine depuis jeune. J’écrivais de temps en temps, je notais ça et là de petits poèmes. Mais rien de plus plus approfondi. Les histoires que j’imaginais demeuraient au chaud dans ma tête. Maintenant que je me consacre à leur donner vie.

 

Question 2 : Parlez-nous de vos écrits.

R : Avec plaisir. D’un point de vue général, mes oeuvres s’articulent autour d’une démarche qui explore la psychologique et la spiritualité (je ne parle pas de religion).

Qui sommes-nous, où va-t-on, pourquoi agit-on comme nous le faisons ?

Telles sont grandes questions qui pour l’instant m’inspirent et prennent vie dans mes écrits.

 Par exemple, dans mon roman « ALTER EGO – AU-delà des apparences », Niya l’héroïne qui passe le cap difficile de l’âge adulte , est confrontée à une changement très particulier qui la pousse dans ses retranchements au point de se remettre en question d’une façon encore plus particulière (j’aimerais vous dire de quoi il est question mais je ne veux pas gâcher le plaisir de la découverte !)

 Dans mon recueil de nouvelles « Quêtes, d’ombre et de lumière  » et « L’intrus de Noël » publié dans le recueil  « Gourmandises de Noël », je conserve cette dimension de personnages amenés à se remettre en question pour évoluer, trouver ce qu’ils cherchent, ce dont ils ont besoin.

 Pour finir, dans « Une histoire de femme » texte court présenté en réponse au thème « Je suis une femme » du Prix Aufémimin 2017, j’ai voulu retracer la vie de la femme, son potentiel de vie, ses combats et ses responsabilités, avec poésie.

 

Question 3 : Pourquoi l’auto-édition ?

R : Pour être libre de faire ou pas, de faire bien, de faire des erreurs, de progresser, d’évoluer.

 

Question 4 : Le livre numérique, pour ou contre ? Et à quel prix ?

R : Ni pour, ni contre. Je ne suis pas particulièrement fan, car j’aime les livres physiques, mais je reconnais que ce format est pratique. Il permet un gain de place non négligeable, ne nécessite pas de papier, et est plus facilement échangeable et transférable. Ce dernier point est d’ailleurs aussi un inconvénient (piratage).

 

Concernant le prix, je pense qu’il devrait tout simplement permettre une digne rémunération des auteurs au même titre qu’un livre papier.

 

Question 5 : L’auto-édition prend de l’ampleur. N’avez-vous pas peur que ce soit trop ?

R : Oui et non.

D’un côté je me dis qu’il s’agit d’une bonne chose car cela veut dire que l’écriture se démocratise, et d’un autre côté, plus ce phénomène prend de l’ampleur, plus la masse grandit, et plus il me semble difficile de sortir du lot.

 

Question 6 : Que lisez-vous en ce moment ?

R : Pour la première fois, j’enfile la couronne du roi (Stephen « couronne ou couronné », King « roi »). J’ai bien sûr vu des adaptations de histoires comme « shining », « ça » etc. mais je ne l’avais jamais lu. Il y a un début à tout. Je me lance donc avec « Le bazar des mauvais rêves ».

 

Question 7 : Quelle est votre actualité ?

R :  En ce moment, je travaille sur le volet 2 des Récits Sélénites, recueil de nouvelles, qui sera plus sombre que le premier (« Quêtes, d’ombre et de lumière »). Par le biais de ces nouvelles, je me penche sur certaines idées et sentiments au détour d’histoires fantastiques, voire un peu fantasmagoriques.

Je me consacre également à l’écriture d’un nouveau roman (mais pour l’instant motus et bouche cousue ! vous en saurez plus quand le moment sera venu)

Et pour finir, je fais en sorte d’améliorer mon site et d’y apporter du contenu d’intérêt via des articles de réflexion sur des aspects variés de l’autoédition.

J’espère que tout un chacun appréciera.

Vous aimerez aussi

Mettez votre grain de sel

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.