L'univers de Constance Prévost, un roman de chicklit québécois
Chroniques Littérature québécoise

L’univers de Constance Prévost, de la chick-lit québécoise

27 décembre 2018

Bonjour à tous,

En cette fin d’année, je vous propose de découvrir un roman de chick-lit québécois. J’ai connu Amélie Vallée au travail, elle est venue dédicacer son roman au bureau à l’invitation de ma P-DG. Avant de vous en dire davantage, voici la fiche du livre.

L’univers de Constance Prévost

L'univers de Constance Prévost, un roman de chicklit québécoisAuteure: Amélie Vallée

Éditeur: Les Éditeurs Réunis

Nombre de pages: 408

 

 

 

 

 

 

Résumé de l’éditeur

Constance Prévost est déterminée, audacieuse et en plein contrôle de sa vie… sauf en ce qui concerne ses histoires de cœur. Ses deux meilleurs amis, Tess et Étienne, lui ont d’ailleurs diagnostiqué un pattern : elle s’entiche d’un homme qui a besoin d’une mère plus que d’une amante, rôle qu’elle assume un certain temps. Quand elle s’en lasse enfin, elle part à la conquête d’un nouveau prétendant, qui manquera tout autant d’autonomie que le précédent ! Lorsque Tess et Étienne décident que cela a assez duré, ils lui proposent un défi pour l’inciter à sortir de sa zone de confort : elle devra s’inscrire à un site de rencontres. Mais attention… il leur faudra établir ensemble une liste de critères bien précis et sélectionner minutieusement tous les candidats retenus pour un rendez-vous. Le plan de la dernière chance élaboré par le trio portera-t-il ses fruits ? Constance arrivera-t-elle à faire des choix sentimentaux plus éclairés ou sera-elle condamnée à jeter indéfiniment un regard sarcastique sur l’amour ?

 

Mon avis

Amélie Vallée a commencé à écrire « L’univers de Constance Prévost » il y a 7 ans puis l’a totalement ré-écrit sur conseil d’un éditeur. Elle raconte l’histoire de Constance, une jeune femme indépendante embarquée par ses amis dans une course à l’amour.
Lecteurs français, ce roman vous permettra de découvrir le québécois et son parler si particulier.

« L’univers de Constance Prévost » est un pur roman chick-lit avec au programme: amour, sortie, humour et amis. Constance est une jeune femme indépendante qui ne parvient pas à trouver l’amour. Que cela ne tienne, ses meilleurs amis vont s’en occuper !  Constance va devoir sortir de sa zone de confort et faire face à ses contradictions. Comme par exemple le fait de refuser une relation avec le seul homme qui semble vraiment lui plaire. Des intrigues secondaires centrées sur les aventures amoureuses de ses meilleurs amis complètent le tableau.

J’ai beaucoup ri en lisant les péripéties de Constance et de ses amis; même si je ne suis pas à la base une grande amatrice du genre. Les personnages sont bien sentis et on s’attache facilement à eux. Par contre, j’ai trouvé le début un peu lent. Mais une fois que l’intrigue est lancée, tout s’enchaîne avec rythme. J’ai particulièrement apprécié la scène des bols de cristal. Constance et son amie Tess vont consulter une voyante qui utilise des bols en cristal. Je n’ai pas pu m’empêcher de repenser au film Ghost quand Whoopie Goldberg fait semblant de contacter les morts.
Je m’imaginais une fin à la Bridget Jones, pas du tout. La transition vers le tome 2 est une excellente idée que je ne vous spoilirai pas.

En résumé

Pour résumé, j’ai passé un excellent moment avec Constance Prévost et ses amis. Il s’agit d’un premier roman drôle et attachant. Les personnages sont remplis de vie et les situations cocasses. Mention spéciale pour la fin, qui m’a vraiment étonnée et montre que même la chick-lit peut faire réfléchir. Je le conseille vivement aux amateurs du genre.

 

Mettez votre grain de sel

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.